LES DERMATOSES DUES

AUX INSECTES

 

 

I ) La Pullicose et les allergies aux piqûres de puces (DAPP)

Les puces Cténocephalides Félis et Cténocephalides Canis sont responsables de maladies de peau : présent tant chez le chien que chez le chat.
Le diagnostic est très aisé à faire si l'on observe des puces.
La pullicose entraîne très peu de démangeaison à l'inverse de la DAPP qui est une dermatite d'origine allergique à la salive des puces.
On observe des lésions principalement en région dorso-lombaire, face interne des cuisses et sous le ventre. C'est une dermatite pustuleuse (nombreux petits boutons rouges).

Le traitement comporte :
1) - Elimination des puces sur l'animal et dans le milieu extérieur : l'habitat.
Program - Frontline (en spray ou en pipette)
2)- Traitement de l'animal
La pullicose se traite par un antiparasitaire externe : Frontline, accompagné d'un traitement avec Eczaphyt S la DAPP nécessite une visite vétérinaire avec traitement antiparasitaire, anti-inflammatoire et complété par une cure d'Eczaphyt S.

Un animal ayant des puces doit être vermifugé à l'aide d'un Taenicide : Lopatol, Vitaminthe,
Dolthéne.

- L'Otacariose ou gale d'oreilles

Elle est due à otodectes cynotis, acarien, parasite du conduit auditif. C'est une dermatose contagieuse entre chiens et chats. Le diagnostic est aisé : otite prurigineuse et mise en évidence de l'acarien au microscope optique par un prélèvement de cérumen.

 

II ) La Phtiriose Canine

Elle est due à un pou piqueur : Trichodectes Canis. Chez le chat, elle est due à un pou broyeur Felicola subrostrata. Le parasite vit continuellement sur l'hôte. Ces poux mallophages sont responsables d'une alopécie diffuse et d'un prurit important.

L'examen des lentes à la base des poils permet un diagnostic facile. Le traitement est réalisé à l'aide d'antiparasistaires externes.
Une cure d'Eczaphyt S et C est particulièrement recommandée ainsi que de l'Ultrazyme.

Cette maladie parasitaire est très contagieuse d'un animal à l'autre sur mode direct. Elle n'est pas transmissible à l'homme.

 

III ) Les Aoûtats

La larve de Néotrombicula automnalis désignée sous le nom d'aoûtat parasite le chien, le chat et l'homme.
Ces larves se logent dans les espaces interdigités, autour des griffes, déclenchant un prurit intense avec des excoriations.
Le traitement consiste dans l'application d'antiparasistaires externes. Il est recommandé de consulter son vétérinaire.